Infos

Médiathèque Municipale de Corbas

Fermé. Réouverture Mardi à 15:30

5 avenue de Corbetta
69960 Corbas

04.72.51.45.55

Biyouna

 
Biyouna. Source: Wikipedia

Baya Bouzar (en arabe باية بوزار), dite Biyouna (بيونة), est une chanteuse, danseuse et actrice algérienne, née le à Alger dans le quartier de Belcourt.

Biographie

Habitée très tôt par la passion du chant, Biyouna fait partie de plusieurs troupes, d'abord celle de Fadela Dziria où elle assure les chœurs en jouant du tambourin, puis une autre qu'elle dirige avec sa complice Flifla, enfin la sienne où elle est la chanteuse principale et devient une animatrice réputée des fêtes de mariages.

À dix-sept ans elle débute dans les plus grands cabarets de la ville et à 19 ans elle est danseuse au Copacabana. La même année, le réalisateur Mustapha Badie la repère et lui fait tourner son premier feuilleton où elle interprète le rôle de Fatma, dans La Grande Maison (1973), adapté du roman de Mohamed Dib. Ce feuilleton la rendra célèbre.

Pour le cinéma algérien, elle tourne deux films : Leila et les autres de Sid Ali Mazif en 1978 et La Voisine de Ghaouti Bendedouche en 2000 et se produit dans des one-woman-show.

En 1999, Nadir Moknèche lui offre le rôle de Meriem dans Le Harem de madame Osmane qu'elle tourne en France. En 2003, elle joue dans le film de Nadir Moknèche Viva Laldjérie.

En 2001, elle sort l'album Raid Zone avec le compositeur John Bagnolett. Ensuite, elle participe au spectacle de Fellag Opéra d'Casbah mis en scène par Jérôme Savary, Biyouna sort un nouvel album Une Blonde dans la casbah. L'idée de cet album était dans l'air depuis longtemps. Biyouna a pris son temps, choisissant avec soin un répertoire franco-algérien qui puise dans les deux cultures. Son entourage est composé de Joseph Racaille, responsable d'arrangements majestueux, Christophe Dupouy, associé régulier de Jean-Louis Murat chargé du mixage, son agent Olivier Gluzman qui l'a engagée sur un vrai coup de foudre et son mari Mokhtar.

Entre 2002 et 2005, Biyouna obtient un grand succès avec la trilogie ramadanesque Nass Mlah City.

Elle joue dans le film de Nadir Moknèche, Délice Paloma, où elle tient le rôle principal (une mafieuse qui répond au nom de madame Aldjeria), en 2006 elle s'apprête à répéter le rôle du Coryphée dans Électre de Sophocle aux côtés de Jane Birkin dans une mise en scène de Philippe Calvario, en 2007 elle a un petit rôle dans Rendez-vous avec le destin.

Début 2009, elle joue La Célestine au Vingtième Théâtre (20e arrondissement de Paris).

Pour le ramadan 2010, Biyouna est une des vedettes de la sitcom, diffusée sur Nessma, Nsibti Laaziza. Elle tient le rôle de Barisa, une actrice ayant tenu des rôles dans des films français, notamment aux côtés de Biyouna... Elle reprend le même rôle pour les saisons 5 et 6. Elle co-interprète également le générique de la série, avec les acteurs principaux.

En 2011, Biyouna est aux côtés de Julien Doré pour son album Bichon, assurant les chœurs sur la chanson Bergman.

Elle fait une apparition le dans l'émission On n'demande qu'à en rire aux côtés des Lascars Gays lors d'un sketch sur les femmes cougars.

Discographie

  • 2001 : Raid Zone : 7 000 exemplaires vendus
  • 2007 : Blonde dans la casbah : 600 000 exemplaires vendus

Théâtre

  • 2006 : Électre de Sophocle, mise en scène Philippe Calvario, Le Quartz, Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre du Gymnase, Théâtre National de Nice, tournée
  • 2009 : La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène Frédérique Lazarini et Henri Lazarini, Vingtième Théâtre
  • 2012 : Biyouna !, mise en scène Ramzy, théâtre Marigny Premier spectacle solo en France avec Biyouna et Samy Chiboub, texte : Biyouna et Cyril Cohen, lumières : Anne Coudret, scénographie : Lucie Joliot, costumes : Malika Khelfa, son : Philippe Latron, musique : Samy Chiboub, Smaïl Benhouhou, Biyouna
  • 2016 : Mon Cabaret de Biyouna & Cyril Cohen. Avec Biyouna, mise en scène de Biyouna & Cyril Cohen, produit par Robin Production

Filmographie

Cinéma

  • 1978 : Leïla et les autres de Sid Ali Mazif : une ouvirère
  • 1991 : Une main pour une sorciere de Achour Kessai  : la sorcière
  • 2000 : La Voisine de Ghaouti Bendedouche
  • 2000 : Le Harem de Madame Osmane de Nadir Moknèche : Meriem
  • 2004 : Viva Laldjérie de Nadir Moknèche : Papicha
  • 2006 : Beur Blanc Rouge de Mahmoud Zemmouri : la mère de Wassila
  • 2007 : Délice Paloma de Nadir Moknèche : Zineb Agha / Madame Aldjeria
  • 2010 : Il reste du jambon ? d'Anne Depétrini : Houria Boudaoud
  • 2010 : Holiday de Guillaume Nicloux : Eva Lopez
  • 2011 : La Planque d'Akim Isker : la voyante
  • 2011 : La Source des femmes de Radu Mihaileanu : Vieux fusil
  • 2011 : Beur sur la ville de Djamel Bensalah : la mère de Khalid
  • 2013 : Cheba Louisa de Françoise Charpiat : Zohra
  • 2013 : Mohamed Dubois d'Ernesto Oña : Djamila
  • 2013 : Les Reines du ring de Jean-Marc Rudnicki : Fadela
  • 2014 : Les Trois Frères : Le Retour de Bernard Campan et Didier Bourdon : la grand-mère de Sarah
  • 2014 : Amour sur place ou à emporter d'Amelle Chahbi : la grand-mère d'Amelle
  • 2017 : À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana : Aïcha
  • 2018 : Neuilly sa mère, sa mère ! de Gabriel Julien-Laferrière : Fatima
  • 2018 : Les Déguns de Cyrille Droux et Claude Zidi Junior
  • 2018 : Le Flic de Belleville de Rachid Bouchareb : Zohra, la mère de Baaba
  • 2018 : On va manquer ! de Sabrina Ouazani (court métrage) : Faeza

Télévision

  • 1973 : La Grande maison
  • 2001 : Nass Mlah City 1
  • 2004 : Nass Mlah City 2
  • 2005 : Nass Mlah City 3
  • 2005 : Rue des figuiers de Yasmina Yahiaoui : Fatima
  • 2007 : La Commune : Hanifa Houbeyche
  • 2009 : Aïcha : Biyouna
  • 2010 : Garçon manqué : Lela
  • 2010 : Nsibti Laaziza 1 : Barisa
  • 2011 : Aïcha, job à tout prix : Biyouna
  • 2011 : Aïcha, la grande débrouille : Biyouna
  • 2012 : Aïcha, vacances infernales : Biyouna
  • 2012 : La Baie d'Alger : Bibi
  • 2013 : Dar El Bahdja
  • 2014 : La Voyante : Yasmina
  • 2015 : Nsibti Laaziza 5 : Barisa
  • 2016 : Nsibti Laaziza 6 : Barisa
  • 2018 : Le Temps des égarés de Virginie Sauveur : Rada
  • 2018 : Bab Edechra : Ftouma
  • 2019 : Le Grand Bazar de Baya Kasmi

Notes et références

Voir aussi

Sources

  • Michèle Levieux, Biyouna, l'Algéroise de Belcourt, L'Humanité, 10 avril 2004
  • Frédéric Durscaso, Biyouna, une artiste en liberté, L'Humanité, 10 novembre 2001
  • Yasrine Mouaatarif, Portrait, Mondomix, avril 2006

Liens externes

  • (en) Biyouna sur l’Internet Movie Database
  • Portrait sur Africultures
  • Portail de la musique
  • Portail de la danse
  • Portail du cinéma
  • Portail de la télévision
  • Portail du théâtre
  • Portail de l’Algérie

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Biyouna de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Source des femmes (La)"

CD

Afficher "Blonde dans la casbah"