Infos

Médiathèque Municipale de Corbas

Fermé depuis 19:00. Réouverture Jeudi à 15:30

5 avenue de Corbetta
69960 Corbas

04.72.51.45.55

Cate Blanchett

 
Cate Blanchett. Source: Wikipedia

Cate Blanchett [keɪt ˈblæntʃət] est une actrice australienne née le à Melbourne.

En 1998, le film Elizabeth lui permet d'accéder à une renommée internationale. Ayant bénéficié de nombreuses récompenses et nominations (sept nominations aux Oscars et aux BAFTA, neuf aux Golden Globe, la coupe Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise) pour des rôles très divers, elle est considérée par de nombreux critiques comme l'une des meilleures actrices de sa génération. Elle a reçu l'Oscar du meilleur second rôle féminin en 2005 pour le rôle de Katharine Hepburn dans Aviator de Martin Scorsese. Après deux nominations pour ses interprétations d'Elisabeth I dans Elizabeth et Elizabeth : L'Âge d'or, elle a reçu l'Oscar de la meilleure actrice en 2014 grâce à sa prestation dans Blue Jasmine de Woody Allen.

Biographie

Jeunesse et formation

Catherine Elise Blanchett est née le dans la banlieue d'Ivanhoe, à Melbourne, Elle est la fille de June Gamble, promoteur immobilier australienne, et de Robert DeWitt-Blanchett, maître américain au sein de l'US Navy, qui, par la suite, a travaillé comme cadre dans une agence de publicité,. Ses parents se sont rencontrés pendant que le navire de son père, l'USS Arneb, se trouvait à Melbourne. Elle a dix ans quand son père décède d'une crise cardiaque. Elle a un frère aîné, Bob, devenu ingénieur de systèmes informatiques, et une sœur cadette, Genevieve, qui travaille comme décoratrice de théâtre. Blanchett a des ascendances anglaises, ainsi que de lointaines origines françaises et écossaises.

Elle s'est décrite comme ayant une « partie extravertie, une partie giroflée » pendant son enfance. Elle fréquente l'école primaire Ivanhoe East Primary School à Melbourne, puis pour ses études secondaires, est scolarisée à la Ivanhoe Girls' Grammar School (en) et au Methodist Ladies' College, où elle explore sa passion pour la comédie. Elle étudie l'économie et les beaux-arts à l'Université de Melbourne avant de quitter l'Australie pour partir voyager à l'étranger. Après un voyage en Europe, elle se rend en Égypte, où elle est invitée à faire de la figuration dans un film de boxe égyptienne, Kaboria. À son retour en Australie, elle quitte l'université de Melbourne et rejoint l'institut national d'art dramatique à Sydney afin d'exercer la profession d'actrice. Elle en ressort diplômée en 1992.

Débuts et révélation critique (1996-1997)

Cate Blanchett obtient son premier grand rôle sur scène avec la pièce Oleanna de David Mamet, dans lequel elle est opposée à Geoffrey Rush. Pour cette pièce, elle remporte le prix du meilleur nouveau venu au Sydney Theatre Critics'. Elle est également apparue dans le rôle d'Ophélie dans la pièce Hamlet, produite par la compagnie de théâtre Company B entre 1994 et 1995 et mise en scène par Neil Armfield, dans lequel elle partage la vedette avec Rush et Richard Roxburgh. Par la suite, elle apparaît dans les mini-séries télévisées Heartland, face à Ernie Dingo, et Bordertown, aux côtés d'Hugo Weaving, suivi d'un épisode de la série télévisée Sidney Police. Elle tourne dans le téléfilm Police Rescue dans lequel elle incarne un professeur pris en otage par des bandits armés, puis dans le moyen-métrage Parklands, qui a obtenu une sortie limitée dans les cinémas australiens.

En 1997, Blanchett fait ses débuts cinématographiques à l'international avec un rôle secondaire, celui d'une infirmière capturée par l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale dans Paradise Road, de Bruce Beresford, dans lequel elle partage la vedette avec Glenn Close et Frances McDormand. La réception critique à sa sortie est mitigée, et ne remporte pas un franc succès au box-office. Elle enchaîne le drame Thank God He Met Lizzie (1997), face à Richard Roxburgh et Frances O'Connor, avant de tourner sous la direction de Gillian Armstrong dans le drame Oscar et Lucinda (1997) dans lequel elle tient son premier rôle principal féminin, face à Ralph Fiennes. Le film est un succès critique, et lui vaut d'être nommée à l'AFI Award de la meilleure actrice en 1998. Elle remporte la même année l'AFI Award de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans Thank God He Met Lizzie.

Reconnaissance internationale (1998-2004)

Son premier rôle principal de grande envergure internationale survient en 1998 lorsqu'elle tient le rôle d'Élisabeth Ire d'Angleterre dans le drame biographique Elizabeth de Shekhar Kapur. Sa prestation est saluée par les critiques et lui vaut d'obtenir le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique et une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. Elle est la seule actrice à avoir été nommée aux Oscars dans cette catégorie pour le rôle d'Elisabeth Tudor, jadis incarnée à l'écran par Sarah Bernhardt, Bette Davis, Jean Simmons et Glenda Jackson. Bien que n'ayant pas reçu l'Oscar, remporté par Gwyneth Paltrow, Blanchett obtient le BAFTA de la meilleure actrice en plus du Golden Globe. Ironie de l'histoire, c'est la même année que Judi Dench, sa future partenaire de Chronique d'un scandale, se voit décerner l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour son interprétation de la reine vierge dans Shakespeare in Love, le film qui a permis à Paltrow d'être sacrée « Meilleure actrice ».

En 1999, Blanchett est à l'affiche de la comédie Les Aiguilleurs, dans laquelle elle donne alors la réplique à John Cusack, Billy Bob Thornton et Angelina Jolie, suivie de la comédie romantique Un mari idéal, où elle est face à Julianne Moore. La même année, elle tient le rôle de Meredith Logue dans le thriller Le Talentueux Mr Ripley d'Anthony Minghella, côtoyant Jude Law, Matt Damon et Gwyneth Paltrow. Lors de sa sortie, Le Talentueux Mr Ripley rencontre un succès critique et commercial,, et vaut à Blanchett sa seconde nomination au BAFTA.

En 2000, elle joue le rôle d'une danseuse au grand cœur dans le drame indépendant The Man who cried, face à Christina Ricci et Johnny Depp.

Désormais célèbre, Blanchett s'attache une foule de nouveaux fans lorsqu'elle interprète la reine des Elfes Galadriel dans la trilogie du Seigneur des anneaux de Peter Jackson (2001, 2002 et 2003). La série de films détient le record de la plus grosse recette de tous les temps pour une trilogie. La saga de fantasy, adaptée du best-seller de J. R. R. Tolkien, vaut aussi à l'actrice son plus gros succès au box-office. En plus du Seigneur des Anneaux, Blanchett se diversifie, tournant aussi bien dans des drames tels Charlotte Gray et Terre Neuve, que dans des comédies comme Bandits où sa prestation de femme au foyer excentrique, délaissée par son époux et initiée au banditisme lui vaut une seconde nomination aux Golden Globes.

Consécration (2005-2007)

En 2005, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Katharine Hepburn dans Aviator de Martin Scorsese, devenant ainsi la première personne à obtenir un Oscar pour avoir incarné un acteur ou actrice précédemment oscarisé. Elle remporte l'AFI Award de la meilleure actrice pour sa prestation d’héroïnomane dans le film australien Little Fish qui, bien que moins connu à l'échelle mondiale que d'autres films de l'actrice, lui vaut des critiques très élogieuses en Australie.

En 2006, elle tourne sous la direction d'Alejandro González Iñárritu dans le drame Babel où elle partage la vedette avec Brad Pitt. Puis elle figure au générique de The Good German de Steven Soderbergh, avec également George Clooney, et de Chronique d'un scandale où elle donne la réplique à Judi Dench. Sa prestation dans ce dernier film lui rapporte une troisième nomination aux Oscars.

En 2007, elle est nommée comme l'une des 100 personnalités les plus influentes du monde par le magazine Time. Elle est également désignée comme l'une des actrices ayant le plus de succès par Forbes.

La même année, elle joue l'un des 6 Bob Dylan du film de Todd Haynes I'm not there. Son interprétation de l'icône mondiale de la musique populaire lui permet de recevoir la Coupe Volpi de la meilleure actrice à la 64e Mostra de Venise ainsi que le Golden Globe du meilleur second rôle féminin et une nouvelle nomination à l'Oscar dans la catégorie équivalente. Elle reçoit simultanément une seconde citation à l'Oscar de la meilleure actrice pour le rôle d'Élisabeth Ire, repris dans Elizabeth : L'Âge d'or, la suite d'Elizabeth toujours réalisée par Shekhar Kapur. Néanmoins, Cate Blanchett s'incline devant la Britannique Tilda Swinton, distinguée comme « Meilleur second rôle » pour Michael Clayton et la Française Marion Cotillard, sacrée « Meilleure actrice » pour son interprétation d'Édith Piaf dans La Môme.

L'année suivante, elle entame un virage plus commercial, lui permettant de se diversifier.

Diversification et blockbusters (depuis 2008)

L'année 2008 est marquée par la sortie de deux gros projets : tout d'abord l'attendue suite Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal, réalisée par Steven Spielberg, dans lequel elle tient le rôle de la scientifique russe Irina Spalko, l'antagoniste. Puis elle partage l'affiche du mélodrame fantastique L'Étrange Histoire de Benjamin Button, de David Fincher, avec Brad Pitt. Ensemble, ils racontent l'histoire d'un couple à travers le temps.

En février de la même année, l'actrice est choisie par le gouvernement australien pour présider le comité d'orientation sur l'avenir du cinéma et du théâtre en Australie. Ce sommet baptisé « Créative Australie » se tient les 19 et 20 avril 2008 à Canberra.

En 2009, elle est à l'affiche d'un autre blockbuster, cette fois réalisé par Ridley Scott. Elle prête ses traits à Belle Marianne dans une nouvelle adaptation de Robin des bois, avec son compatriote Russell Crowe dans le rôle titre.

Si en 2011, elle se contente de seconder Saoirse Ronan, titulaire du rôle-titre de Hanna, film d'aventures de Joe Wright, elle prépare surtout son grand retour l'année suivante dans le rôle qui l'a révélé au monde entier, celui de Galadriel.

En effet, à la fin de l'année 2012 sort le blockbuster Le Hobbit : Un voyage inattendu, premier chapitre d'une trilogie préquelle toujours mise en scène par Peter Jackson. En décembre 2013 et 2014, sortiront respectivement Le Hobbit : La Désolation de Smaug et Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées. Le box-office est excellent, même si l'engouement critique n'est pas celui de 2001.

Entre temps, l'actrice renoue avec des projets plus modestes, dont elle est la tête d'affiche : en 2013, elle joue dans le film indépendant australien The Turning, de Simon Stone, mais elle est surtout la vedette du nouveau long-métrage de Woody Allen, Blue Jasmine. Sa performance de bourgeoise entretenue et névrosée lui vaut les louanges de la critique et de nombreuses récompenses parmi lesquelles l'Oscar, le Golden Globe, le SAG Award et le BAFTA de la meilleure actrice. En septembre, elle devient la star de Giorgio Armani et l'ambassadrice de son nouveau parfum. Elle est ainsi présentée comme une figure marquante de la beauté féminine actuelle.

L'année suivante, elle est à l'affiche de cinq longs-métrages : tout d'abord, elle joue dans la superproduction Cendrillon, adaptation du conte éponyme signée Kenneth Branagh. Elle y incarne Madame Trémaine, la belle-mère de l'héroïne. Puis elle est au casting quatre étoiles de l'expérimental Knight of Cups, de Terrence Malick. Elle évolue également dans le thriller Truth : Le Prix de la vérité, de James Vanderbilt. Enfin, elle se fait remarquer par ses retrouvailles avec Todd Haynes : en effet, sa prestation dans le rôle-titre de la romance historique Carol lui vaut de nouveau les louanges de la critique. Cette adaptation du roman de Patricia Highsmith lui permet de jouer une femme mariée d'un milieu aisé des années 1950 qui tombe amoureuse d'une vendeuse de grand magasin interprétée par Rooney Mara. Cette dernière est récompensée par le Prix d'interprétation féminine au 68e Festival de Cannes pour ce film. En 2016, les deux actrices seront nommées aux Golden Globes, aux BAFTA et aux Oscars.

Ce succès éclipse sa performance du film-concept Manifesto, de Julian Rosefeldt, sorti la même année, où elle incarne de multiples personnages.

En 2017, elle rejoint l’univers cinématographique Marvel le temps du blockbuster Thor Ragnarok, troisième volet des aventures du dieu du tonnerre, dans lequel elle joue le rôle de la déesse maléfique Hela, demi-soeur du héros incarné par Chris Hemsworth.

L'année 2018 la voit défendre deux gros projets : avec Sandra Bullock, elle mène la bande de braqueuses de Ocean's 8, de Gary Ross, spin-off de la Trilogie Ocean de Steven Soderbergh. Puis à la fin de l'année, elle évolue dans deux productions pour la jeunesse : elle partage l'affiche de La Prophétie de l'horloge, d'Eli Roth, avec l'acteur comique Jack Black, et prête sa voix à Kaa dans le film en capture de mouvement Mowgli, d'Andy Serkis.

Cette même année, elle préside le jury de la 71e édition du Festival de Cannes.

Vie privée

Cate Blanchett est mariée, depuis 1997, à l'écrivain Andrew Upton, avec qui elle a trois fils : Dashiell John, né en 2001 ; Roman Robert, né en 2004 et Ignatius Martin, né en 2008. En 2015, elle adopte une fille nommée Edith Vivian Patricia.

Elle vit actuellement à Hunters Hill près de Sydney. Elle dirige avec son mari la Sydney Theatre Company.

Théâtre

Liste non exhaustive

  • 2009 : Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams, Sydney Theatre Company.
  • 2011 : Oncle Vania de Anton Tchekhov, Sydney Theatre Company.
  • 2012 : Grand et petit de Botho Strauss, mis en scène par Benedict Andrews au Théâtre de la Ville de Paris.
  • 2013 : The Maids d'après Les Bonnes, mis en scène par Benedict Andrews, avec Isabelle Huppert à la Sydney Theatre Company.
  • 2016 : The Present d'après Platonov de Anton Tchekhov, Broadway
  • 2019 : When we have sufficiently tortured each other de Martin Crimp, National theatre de Londres

Filmographie

Cinéma

Longs-métrages

Années 1990
  • 1990 : Kaboria de Khairy Beshara : Figuration
  • 1994 : Police Rescue de Michael Carson : Vivian
  • 1996 : Parklands de Kathryn Millard : Rosie
  • 1997 : Paradise Road de Bruce Beresford : Susan Macarthy
  • 1997 : Thank God He Met Lizzie de Cherie Nowlan : Lizzie
  • 1997 : Oscar and Lucinda de Gillian Armstrong : Lucinda Leplastrier
  • 1998 : Elizabeth de Shekhar Kapur : Élisabeth Ire d'Angleterre
  • 1999 : Un mari idéal d'Oliver Parker : Lady Gertrude Chiltern
  • 1999 : Les Aiguilleurs de Mike Newell : Connie Falzone
  • 1999 : Le Talentueux Mr Ripley (The Talented Mr. Ripley) d'Anthony Minghella : Meredith Logue
Années 2000
  • 2000 : Les Larmes d'un homme (The Man Who Cried) de Sally Potter : Lola
  • 2000 : Intuitions (The Gift) de Sam Raimi : Annie Wilson
  • 2001 : Bandits : Gentlemen braqueurs (Bandits) de Barry Levinson : Kate Wheeler
  • 2001 : Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau (The Lord of Rings: The Fellowship of the Ring) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2001 : Charlotte Gray de Gillian Armstrong : Charlotte Gray / Dominique Gilbert
  • 2001 : Terre Neuve (The Shipping News) de Lasse Hallström : Petal
  • 2002 : Heaven de Tom Tykwer : Philippa
  • 2002 : Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (The Lord of Rings: The Two Towers) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2003 : Veronica Guerin de Joel Schumacher : Veronica Guerin
  • 2003 : Coffee and Cigarettes de Jim Jarmusch : Kate et Shelly (segment Cousins)
  • 2003 : Les Disparues (The Missing) de Ron Howard : Magdalena Gilkeson
  • 2003 : Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (The Lord of Rings: The Return of the King) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2004 : La Vie aquatique (The Life Aquatic with Steve Zissou) de Wes Anderson : Jane Winslett-Richardson
  • 2004 : Aviator (The Aviator) de Martin Scorsese : Katharine Hepburn
  • 2005 : Stories of Lost Souls de Andrew Upton : Julie-Anne (compilation de courts-métrages, segment Bangers)
  • 2005 : Little Fish de Rowan Woods : Tracy
  • 2006 : Babel d'Alejandro González Iñárritu : Susan Jones
  • 2006 : The Good German de Steven Soderbergh : Lena Brandt
  • 2006 : Chronique d'un scandale (Notes on a Scandal) de Richard Eyre : Sheba Hart
  • 2007 : Hot Fuzz d'Edgar Wright : Jeannine (non créditée)
  • 2007 : I'm not there de Todd Haynes : Jude Quinn (Bob Dylan)
  • 2007 : Elizabeth : L'Âge d'or (Elizabeth: The Golden Age) de Shekhar Kapur : Elisabeth Ire d'Angleterre
  • 2008 : Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull) de Steven Spielberg : Irina Spalko
  • 2008 : L'Étrange Histoire de Benjamin Button de David Fincher : Daisy
Années 2010
  • 2010 : Robin des bois (Robin Hood) de Ridley Scott : Belle Marianne
  • 2011 : The Last Time I Saw Michael Gregg de Steven Soderbergh
  • 2011 : Hanna de Joe Wright : Marissa Wiegler
  • 2012 : Le Hobbit : Un voyage inattendu (The Hobbit: An Unexpected Journey) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2013 : Blue Jasmine de Woody Allen : Jasmine
  • 2013 : The Turning de Simon Stone : Gail Lang (segment Reunion)
  • 2013 : Le Hobbit : La Désolation de Smaug (The Hobbit: The Desolation of Smaug) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2014 : Monuments Men (The Monuments Men) de George Clooney : Claire Simone
  • 2014 : Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, (The Hobbit : The Battle of the Five Armies) de Peter Jackson : Galadriel
  • 2015 : Cendrillon (Cinderella) de Kenneth Branagh : Madame Trémaine, la marâtre de Cendrillon et la mère d'Anastasie et de Javotte
  • 2015 : Knight of Cups de Terrence Malick : Nancy
  • 2015 : Carol de Todd Haynes : Carol Aird
  • 2015 : Truth : Le Prix de la vérité (Truth) de James Vanderbilt : Mary Mapes
  • 2015 : Manifesto de Julian Rosefeldt : Personnages variés
  • 2017 : Thor : Ragnarok de Taika Waititi : Hela
  • 2017 : Song to Song de Terrence Malick : Amanda
  • 2018 : Ocean's 8 de Gary Ross : Lou Miller
  • 2018 : La Prophétie de l'horloge (The House with a Clock in Its Walls) d'Eli Roth : Madame Zimmerman
  • 2018 : Mowgli : La Légende de la jungle (Mowgli: Legend of the Jungle) d'Andy Serkis : Kaa (voix et capture de mouvement)
Prochainement
  • 2019 : Bernadette a disparu (Where'd You Go, Bernadette) de Richard Linklater : Bernadette Branch

Courts-métrages

  • 1999 : Bangers d'Andrew Upton : Julie Anne (également productrice)
  • 2012 : A Cautionary Tail de Simon Rippingale : La narratrice n°1 (voix)
  • 2016 : Red de Del Kathryn Barton : La mère

Films d'animations

  • 2008 : Ponyo sur la falaise (Gake no ue no Ponyo) de Hayao Miyazaki : Grandmammare (voix)
  • 2014 : Dragons 2 (How to Train Your Dragon 2) de Dean DeBlois : Valka (voix)
  • 2019 : Dragons 3 : Le Monde caché de Dean DeBlois : Valka (voix)

Films documentaires

  • 2013 : The Galapagos Affair: Satan Came to Eden de Daniel Geller et Dayna Goldfine : Dore Strauch (voix)
  • 2016 : Voyage of Time : Au fil de la vie (Voyage of Time: Life's Journey) de Terrence Malick : La narratrice (voix)

Télévision

  • 1993 : Sydney Police (Police Rescue) (série télévisée) : Madame Haines (saison 3, épisode 5)
  • 1994 : Heartland (série télévisée) : Elizabeth Ashton (8 épisodes)
  • 1994 : G.P. (série télévisée) : Janie Morris (saison 6, épisode 27)
  • 1995 : Bordertown (série télévisée) : Bianca (10 épisodes)
  • 2012 : Les Griffin (Family Guy) (série télévisée) : Penelope (voix - saison 10, épisode 19) / Élisabeth II (voix - saison 10, épisode 22)
  • 2014 : Rake (série télévisée) : Clarice Greene (saison 3, épisode 3)
  • 2019 : Hanna (série télévisée) : Marissa Wiegler

Distinctions

Couronnée d'un Oscar en 2005 pour son interprétation de Katharine Hepburn, dans Aviator, elle avait déjà été sélectionnée en 1999 pour son rôle de la reine Élisabeth Ire dans Elizabeth.

Elle a, en outre, reçu la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à la 64e Mostra de Venise pour son rôle dans I'm not there de Todd Haynes, dans lequel elle interprète le rôle d'un Bob Dylan androgyne, et le prix de l'Australian Film Institute pour Elizabeth : L'Âge d'or en 2007.

Elle est nommée aux Oscars 2008 dans la catégorie « meilleure actrice » pour le film Elizabeth : L'Âge d'or de Shekhar Kapur et dans la catégorie « meilleure actrice dans un second rôle » pour I'm not there de Todd Haynes.

En 2014, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour le film Blue Jasmine de Woody Allen.

Le , elle est décorée à Paris de la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres.

Voix françaises

En France, Isabelle Gardien est la voix française régulière de Cate Blanchett. Déborah Perret l'a également doublée à dix reprises.

Au Québec, Nathalie Coupal est la voix française régulière de l'actrice. Christine Bellier l'a également doublée à trois reprises.

Notes et références

Notes

Références

Liens externes

  • (en) Cate Blanchett sur l’Internet Movie Database
  • Cate Blanchett sur Allociné
  • Portail de l’Australie
  • Portail des séries télévisées
  • Portail du théâtre

Auteurs associés