Infos

Médiathèque Municipale de Corbas

Fermé. Réouverture Mardi à 15:30

5 avenue de Corbetta
69960 Corbas

04.72.51.45.55

Ruth Rendell

 
Ruth Rendell. Source: Wikipedia

Ruth Rendell, baronne Rendell of Babergh, née le dans le quartier de Redbridge, à Londres, et morte le dans la même ville, est une autrice britannique de romans policiers et psychologiques. Elle a également publié sous le pseudonyme de Barbara Vine.

Biographie

Née à South Woodford (en), au Nord-Est de Londres, en 1930 de parents enseignants, Ruth Rendell grandit et fait ses études à Loughton dans le comté d'Essex puis travaille comme reporter dans des journaux locaux. Elle écrit deux romans non publiés avant From Doon With Death (Un amour importun), un premier roman, paru en 1964, où apparaît son héros récurrent, le commissaire de police Reginald Wexford.

Parallèlement à la série des Wexford, Rendell écrit de nombreux romans psychologiques criminels dans lesquels elle explore des sujets tels que les obsessions sexuelles, les effets des malentendus, le hasard et l’humanité des criminels, parmi lesquels Judgment in Stone (L'Analphabète), Live Flesh (L'Homme à la tortue), Talking to Strange Men (La Gueule du loup), The Killing Doll (Son âme au diable), Going Wrong (Fausse Route).

Elle crée une troisième branche à son œuvre en publiant, en 1986, A Dark Adapted Eye (Véra va mourir) sous le pseudonyme de Barbara Vine. Les titres produits sous cette signature, comme King Solomon's Carpet (Le Tapis du roi Salomon), A Fatal Inversion (L’Été de Trapellune) et Asta's Book (Le Journal d’Asta), appartiennent au même territoire que ses romans psychologiques, tout en approfondissant des thèmes comme les malentendus familiaux et les effets secondaires des secrets et des crimes.

Elle a reçu de nombreux prix, dont les Silver, Gold et Diamond Cartier Daggers de la Crime Writers' Association et trois fois l’Edgar des Mystery Writers of America. Faite commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 1996 et baronne de Babergh, elle siège à ce titre à la Chambre des lords comme député du parti travailliste.

Style et thèmes

Ruth Rendell, renommée pour sa vision acérée de la psychologie humaine et sa capacité à créer des intrigues et des personnages solides, développe également dans ses récits les effets des changements sociaux intervenus depuis une quarantaine d’années, mettant l’accent, par exemple, sur les violences familiales ou l’évolution du statut des femmes.

Pour beaucoup de critiques, Rendell – tout comme P. D. James – a renouvelé le genre policier appelé « whodunit » (« qui l’a fait ? ») en en faisant plutôt un « whydunnit » (« pourquoi l’a-t-on fait ? ») . Plusieurs de ses livres ont été adaptés à la télévision et au cinéma, notamment L’Homme à la tortue par Pedro Almodóvar (En chair et en os), L'Analphabète (La Cérémonie) et La Demoiselle d'honneur par Claude Chabrol, Betty Fisher et autres histoires (Un enfant pour un autre) par Claude Miller, Valentin Valentin (La Maison du lys tigré) par Pascal Thomas ainsi que Une nouvelle amie (The New Girlfriend) par François Ozon

Œuvre

Romans

Série Inspecteur Wexford

  • From Doon with Death (Londres, John Long, 1964)
  • A New Lease of Death (Londres, John Long, 1967)
  • Wolf to the Slaughter (Londres, John Long, 1967)
  • The Best Man to Die (Londres, John Long, 1969)
  • A Guilty Thing Surprised (Londres, Hutchinson, 1970)
  • No More Dying Then (Londres, Hutchinson, 1971)
  • Murder Being Once Done (Londres, Hutchinson, 1972)
  • Some Lie and Some Die (Londres, Hutchinson, 1973)
  • Shake Hands Forever (Londres, Hutchinson, 1975)
  • A Sleeping Life (Londres, Hutchinson, 1979)
  • Means of Evil and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1979)
  • Put on by Cunning (Londres, Hutchinson, 1981)
  • The Speaker of Mandarin (Londres, Hutchinson, 1983)
  • An Unkindness of Ravens (Londres, Hutchinson, 1985)
  • The Veiled One (Londres, Hutchinson, 1988)
  • Kissing the Gunner's Daughter (Londres, Hutchinson, 1991)
  • Simisola (Londres, Hutchinson, 1994)
  • Road Rage (Londres, Hutchinson, 1997)
  • Harm Done (Londres, Hutchinson, 1999)
  • The Babes in the Wood (Londres, Hutchinson, 2002)
  • End in Tears (Londres, Hutchinson, 2005)
  • Not in the Flesh (Londres, Hutchinson, 2007)
  • The Monster in the Box (Londres, Hutchinson, 2009)
  • The Vault (Londres, Hutchinson, 2011)
  • No Man's Nightingale (Londres, Hutchinson, 2013)
Note : Deux nouvelles mettant en scène l'inspecteur Wexford ont été publiées dans les recueils The Copper Peacock and Other Stories (1991) et Blood Lines (1995).

Autres romans

  • To Fear a Painted Devil (Londres, John Long, 1965)
  • Vanity Dies Hard (Londres, John Long, 1965)
  • The Secret House of Death (Londres, John Long, 1968)
  • One Across, Two Down (Londres, Hutchinson, 1971)
  • The Face of Trespass (Londres, Hutchinson, 1974)
  • A Demon in My View (Londres, Hutchinson, 1976)
  • A judgement in stone (Londres, Hutchinson, 1977)
  • Make Death Love Me (Londres, Hutchinson, 1979)
  • The Lake of Darkness (Londres, Hutchinson, 1980)
  • Master of the Moor (Londres, Hutchinson, 1982)
  • The Killing Doll (Londres, Hutchinson, 1984)
  • The Tree of Hands (Londres, Hutchinson, 1984)
  • Live Flesh (Londres, Hutchinson, 1986)
  • Talking to Strange Men (Londres, Hutchinson, 1987)
  • Heartstones (Londres, Hutchinson, 1987)
  • The Bridesmaid (Londres, Hutchinson, 1989)
  • Going Wrong (Londres, Hutchinson, 1990)
  • The Crocodile Bird (Londres, Hutchinson, 1993)
  • The Keys to the Street (Londres, Hutchinson, 1996)
  • A Sight for Sore Eyes (Londres, Hutchinson, 1998)
  • Adam and Eve and Pinch Me (Londres, Hutchinson, 2001)
  • The Rottweiler (Londres, Hutchinson, 2003)
  • Thirteen Steps Down (Londres, Hutchinson, 2004)
  • The Water's Lovely (Londres, Hutchinson, 2006)
  • The Thief (Londres, Arrow Books, 2006), court roman
  • Portobello (Londres, Hutchinson, 2008)
  • Tigerlily's Orchids (Londres, Hutchinson, 2010)
  • The St Zita Society (Londres, Hutchinson, 2012)
  • The Girl Next Door (Londres, Hutchinson, 2014)
  • Dark Corners (Londres, Hutchinson, 2015)

Sous le pseudonyme de Barbara Vine

Note : Les éditeurs français de Ruth Rendell n'ont pas tenu compte du souhait de l'auteur de compartimenter son œuvre sous deux noms de plume distincts et ont publié tous les romans signés « Barbara Vine » sous le nom de Ruth Rendell, à deux exceptions près : Ravissements et Le Tapis du roi Salomon.
  • A Dark-Adapted Eye (Londres, Viking, 1986)
  • A Fatal Inversion (Londres, Viking, 1987)
  • The House of Stairs (Londres, Viking, 1988)
  • Gallowglass (Londres, Viking, 1990)
  • King Solomon's Carpet (Londres, Viking, 1991)
  • Asta's Book (Londres, Viking, 1993)
  • No Night Is Too Long (Londres, Viking, 1994)
  • The Brimstone Wedding (Londres, Viking, 1995)
  • The Chimney-sweeper's Boy (Londres, Viking, 1998)
  • Grasshopper (Londres, Viking, 2000)
  • The Blood Doctor (Londres, Viking, 2002)
  • The Minotaur (Londres, Viking, 2005)
  • The Birthday Present (Londres, Viking, 2008)
  • The Child's Child (Londres, Viking, 2012)

Nouvelles

Sous le nom de Ruth Rendell

  • The Fallen Curtain and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1976)
  • The Fever Tree and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1982)
  • The New Girlfriend and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1985)
  • The Copper Peacock and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1991)
  • Blood Lines and Other Stories (Londres, Hutchinson, 1995)
  • Piranha to Scurfy (Londres, Hutchinson, 2000)
  • Collected Short Stories, Vol. 1 (Londres, Hutchinson, 2006)
  • Collected Short Stories, Vol. 2 (Londres, Hutchinson, 2008)
Note : Un recueil de nouvelles publiées dans Ellery Queen's Mystery Magazine est disponible uniquement en France sous le titre Amour en sept lettres, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2491, 2004. Il regroupe The Man Who Was the God of Love (Amour en sept lettres), The Mouse in the Corner (La Souris dans le coin), The Haunting of Shawley Rectory (Le Fantôme du presbytère de Shawley), A Spot of Folly (Un grain de folie), Born Victim (Victime-née) et The Long Corridor of Time (Le Jardin de Palomede Square).

Sous le nom de Barbara Vine

  • In the Time of His Prosperity (The Penguin Collection, 1996)

Autres ouvrages

  • Ruth Rendell's Suffolk (1989)
  • Undermining the Central Line: Giving Government Back to the People (1989), pamphlet politique en collaboration avec Colin Ward
  • The Reason Why: An Anthology of the Murderous Mind (1995)
  • Mysterious Erotic Tales (Londres, Michael O'Mara Books, 1997)

Prix et distinctions

  • Edgar 1975 de la meilleure nouvelle pour The Fallen Curtain
  • Gold Dagger Award 1976 pour A Demon in My View
  • Nomination à l'Edgar du meilleur roman 1979 pour A Sleeping Life
  • Nomination à l'Edgar du meilleur roman 1980 pour Make Death Love Me
  • Martin Beck Award 1980 pour Make Death Love Me (en)
  • Arts Council National Book Award 1981 pour The Lake of Darkness
  • Silver Dagger Award 1984 pour The Tree of Hands
  • Prix Edgar-Allan-Poe 1984 de la meilleure nouvelle pour The New Girlfriend
  • Gold Dagger Award 1986 pour Live Flesh
  • Nomination à l'Edgar du meilleur roman 1986 pour The Tree of Hands
  • Nomination à l'Edgar du meilleur roman 1986 du meilleur roman pour An Unkindness of Ravens
  • Edgar du meilleur roman 1987 pour A Dark-Adapted Eye
  • Gold Dagger Award 1987 pour A Fatal Inversion
  • Angel Award 1988 pour The House of Stairs
  • Sunday Times Award 1990 pour l'ensemble de son œuvre
  • Gold Dagger 1991 pour King Solomon's Carpet
  • Prix Palle-Rosenkrantz 1994 pour The Crocodile Bird et King Solomon's Carpet
  • Cartier Diamond Dagger pour l'ensemble de son œuvre
  • Ordre de l'Empire britannique 1996
  • Grand Master Award 1997 décerné par les Mystery Writers of America
  • Mystery Ink Gumshoe Award 2004 pour l'ensemble de son œuvre

Bibliographie

  • (en) Ana de Brito, A Guilty Thing Surprised : literary intertextuality in the novels of Ruth Rendell, University of Birmingham, School of English, 1992 (thèse)
  • Élisabeth Milléquant-Delage, Culture et société dans la littérature policière : les romancières anglophones à la fin du XXe siècle, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2003, 322 p. (thèse)
  • (en) Susan Rowland, From Agatha Christie to Ruth Rendell : British women writers in detective and crime fiction, Palgrave Macmillan, Basingstoke ; New York (N.Y.), 2001, (ISBN 0-333-68463-X)

Notes et références

Sources

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jacques Baudou et Jean-Jacques Schleret, Le Vrai Visage du Masque, vol. 1, Paris, Futuropolis, , 476 p. (OCLC 311506692), p. 357-360.
  • Anne Martinetti, "Le Masque" : histoire d'une collection, Amiens, Encrage, coll. « Références » (no 3), , 143 p. (ISBN 978-2-906-38982-3), p. 89-90.
  • Claude Mesplède (dir.), Dictionnaire des littératures policières, vol. 2 : J - Z, Nantes, Joseph K, coll. « Temps noir », , 1086 p. (ISBN 978-2-910-68645-1, OCLC 315873361), p. 639-640 (notice Ruth Rendell) et 1015 (notice Wexford).

Liens externes

  • (en) Ruth Rendell sur l’Internet Movie Database
  • Biographie, sur son site officiel français
  • Portail du polar
  • Portail de la littérature britannique

Livres

Afficher "Les coins obscurs"Afficher "Et l'eau devint sang"Afficher "Une enquête de l'inspecteur Wexford Ni chair ni sang"Afficher "Bon voisinage"Afficher "Simisola"Afficher "Rottweiler"Afficher "A judgement in stone"Afficher "Volets clos"Afficher "L'arbousier"Afficher "Crime par ascendant"Afficher "La Maison aux escaliers"

DVD

Afficher "Une Nouvelle Amie"Afficher "Valentin Valentin"