Infos

Médiathèque Municipale de Corbas

Fermé depuis 19:00. Réouverture Samedi à 09:30

5 avenue de Corbetta
69960 Corbas

04.72.51.45.55

Résultat de la recherche

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 2 résultats (0.01 secondes)
page 1

Documents

Document disponible dans la bibliothèque suivante :

  • Médiathèque Municipale de Corbas
Type de document: DVD
DVD
Afficher "Hors-la-loi"
Titre(s)
Hors-la-loi
Auteur(s)
Rachid Bouchareb (Metteur en scène ou réalisateur)Armand Amar (Compositeur)Sami Bouajila (Acteur)Rachid Bouchareb (Scénariste)Chafia Boudraa (Acteur)Jamel Debbouze (Acteur)Roschdy Zem (Acteur)
Éditeur(s)
Studio Canal
Année
2011
Résumé
Chassés de leur terre algérienne, trois frères et leur mère sont séparés. Messaoud s'engage en Indochine. A Paris, Abdelkader prend la tête du mouvement pour l'Indépendance de l'Algérie et Saïd fait fortune dans les bouges et les clubs de boxe de Pigalle. Leur destin, scellé autour de l'amour d'une mère, se mêlera inexorablement à celui d'une nation en lutte pour sa liberté... "Que l'on adhère ou non au point de vue du réalisateur, Hors-la-loi est un film nécessaire, réalisé avec sincérité, fougue et passion. Très humain, le film est porté à bout de bras par des acteurs au sommet, Sami Bouajila en tête." Filmsactu - Aurélie Vautrin "Ni épopée ni films à thèse pontifiant, Hors-la-loi est le portrait d'une génération éprise de liberté et d'idéal." Positif - Nicolas Bauche

Document disponible dans la bibliothèque suivante :

  • Médiathèque Municipale de Corbas
Type de document: DVD
DVD
Afficher "Omar m'a tuer"
Titre(s)
Omar m'a tuer
Auteur(s)
Roschdy Zem (Metteur en scène ou réalisateur)Alexandre Azaria (Compositeur)Sami Bouajila (Acteur)Rachid Bouchareb (Scénariste)Maurice Bénichou (Acteur)Olivier Gorce (Scénariste, Dialoguiste)Olivier Lorelle (Scénariste)Sylvie Lotiron (Scénariste)Denis Podalydès (Acteur)Roschdy Zem (Scénariste, Dialoguiste)
Éditeur(s)
TF1 Vidéo
Année
2011
Résumé
Le 24 juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans la cave de sa villa de Mougins. Des lettres de sang accusent : "Omar m'a tuer". Quelques jours plus tard, Omar Raddad, son jardinier, est écroué à la prison de Grasse. Il parle peu, comprend mal le français, a la réputation d'être calme et sérieux. Dès lors, il est le coupable évident. Il n'en sortira que 7 ans plus tard, gracié, mais toujours coupable aux yeux de la justice. En 1994, révolté par le verdict, Pierre-Emmanuel Vaugrenard, écrivain convaincu de l'innocence d'Omar Raddad, s'installe à Nice pour mener sa propre enquête et rédiger un ouvrage sur l'affaire... "Film de comédien avant tout, "Omar m'a tuer" puisse sa force d'abord chez ses acteurs : notamment chez son interprète principal Sami Bouajila qui au delà de sa transformation physique discrète mais payante, véhicule une indéniable compassion évitant toute empathie malhonnête." Julien Munoz, Excessif "Les moments les plus forts ne sont pas dans les effets de manches qui ont lieu dans les prétoires (par ailleurs moyennement convaincants) mais dans les gestes quotidiens ou les regards d'un homme contraint de grandir par la force des choses et auquel Sami Bouajila offre une humanité bouleversante." Philippe Jambet, Première