Infos

Médiathèque Municipale de Corbas

Fermé. Réouverture Mardi à 15:30

5 avenue de Corbetta
69960 Corbas

04.72.51.45.55

Rob Marshall

 
Rob Marshall. Source: Wikipedia

Rob Marshall de son vrai nom Robert Doyle Marshall Jr. est un réalisateur-producteur et chorégraphe américain né le à Madison aux États-Unis. Considéré comme l'un des meneurs du nouvel âge d'or du film musical hollywoodien, révélé par les Studios Disney, il est surtout connu pour avoir réalisé : Le Retour de Mary Poppins (2018), et Chicago (2002). Il est le frère de l'actrice et chorégraphe : Kathleen Marshall (en).

Carrière

1979-1999: Début comme acteur et chorégraphe à Broadway de Chorus Line à Cabaret

Licencié de l'université Carnegie-Mellon, Rob Marshall est très vite attiré par la comédie musicale. Il débute tout d'abord comme acteur et joue dans différentes comédies-musicales à succès. C'est ainsi qu'il se trouve à l'affiche de la comédie musicale A Chorus Line mise en scène par Michael Bennett. Un an plus tard, il est aux castings de Zorba et Cats.

En 1992, il signe ses premières chorégraphies pour Broadway sur Le Baiser de la femme araignée. L'année suivante, il est nominé Tony Awards dans la catégorie « meilleure chorégraphie », cependant, il ne remporte pas le trophée. L'année suivante, on lui demande de créer les chorégraphies des comédies musicales Damn Yankees et She Loves Me. En plus d'être de franc succès critiques, il remporte à nouveau deux nouvelles nominations dans la catégorie « meilleure chorégraphie » aux Tony Awards. À nouveau, il repart bredouille. Il fait ses débuts de metteur en scène en 1998 en signant, aux côtés du réalisateur britannique Sam Mendes, la triomphale reprise new-yorkaise de Cabaret. À nouveau, c'est un triomphe pour Rob Marshall qui est nominé à nouveau dans les catégories « meilleure chorégraphie » et « meilleure mise en scène » aux Tony Awards. Cependant, c'est un nouvel échec pour lui, qui repart encore une fois les mains vides.

Trois ans plus tard, il signe les chorégraphies de la comédie-musicale : Victor Victoria mis en scène par Blake Edwards et inspiré du film homonyme. Cette collaboration lui permet de travailler avec l'actrice oscarisée : Julie Andrews et Tony Roberts qui avait tenu les rôles principaux dans le long-métrage. Un an plus tard, il crée les chorégraphies du téléfilm musical Mrs. Santa Claus avec Angela Lansbury dans le rôle principal et réalisé par Terry Hughes.

1999-2005 : Débuts comme réalisateur et chorégraphe au cinéma de Annie à Mémoire d'une Geisha

Après une carrière de chorégraphe, il se tourne vers une carrière de réalisateur, au cinéma. Il débute dans le milieu en adaptant pour le petit écran la comédie musicale Annie. Cette première collaboration pour les studios Disney lui donne l'occasion de travailler aux côtés des actrices Katy Bates et Audra McDonald et de l'acteur britannique Alan Cumming. L'année suivante, il signe les chorégraphies du téléfilm : La Légende de Cendrillon réalisé par Robert Iscove. Le téléfilm a pour vedette les actrices Brandy Norwood, Whitney Houston et Whoopi Goldberg. Le téléfilm produit par Disney s'inspire de la version musicale de Richard Rodgers et Lorenz Hart.

Après un bref passage à la télévision, il travaille à partir des années 2000 sur une adaptation cinématographique de la comédie musicale Chicago. Alors qu'il se voit essuyer plusieurs refus et que, selon les critiques, le genre du film-musical est « passé de mode », voici que le projet attire bientôt l'attention du producteur multi-récompensé et magnat d'Hollywood, Harvey Weinstein (qui lui avait proposé d'adapter la pièce Rent en comédie musicale ) accepte de produire le film aux côtés de son frère Bob. Au début, le directeur de casting : Nicholas Hytner avait choisi l'actrice : Charlize Theron pour tenir le rôle de Velma Kelly. Toutefois, Rob Marshall voyait plus une autre actrice dans le rôle, c'est ainsi que Renée Zellweger a fini par prendre la place de son ainée.

Ce premier film musical lui permet alors de tourner avec deux grandes actrices, Renée Zellweger et Catherine Zeta-Jones, et de travailler en collaboration avec le scénariste et réalisateur Bill Condon. Il est également nommé pour la première fois à l'Oscar du meilleur réalisateur et au Golden Globe du meilleur réalisateur en 2003, pour ce même film. Tandis que Bill Condon est nommé à l'oscar du meilleur scénario adapté. En plus d'être un grand succès critique, le long-métrage remporte 6 Oscars. La même année il fait partie de l'équipe réalisation de la suite des Kennedy Center Honors, il y retrouve à l'occasion son amie : l'actrice Julie Andrews qui l'a déjà dirigée.

Deux ans plus tard, il est de retour avec un second film très différent : Mémoires d'une geisha qui se fait remarquer aux Oscars et lui permet également de travailler avec Steven Spielberg, qui a en effet produit le film. Pour ce film, il ne tourne uniquement qu'avec des acteurs chinois ou japonais et offre le rôle principal à la jeune Zhang Ziyi. Elle sort de cette collaboration prestigieuse victorieuse puisqu'elle remporte le Bafta de la meilleure actrice et une nomination aux Golden Globes. La meme année, il participe au documentaire : Roman Polanski: Wanted and Desire qui réunit des acteurs comme Mia Farrow, Catherine Deneuve, Nicolas Cage, Meryl Streep et des artistes comme Pedro Almodóvar et Stephen Daldry.

2009-2019 : Premiers Succès à Hollywood de Nine à Le Retour de Mary Poppins

En 2009, il est de retour avec un nouveau film musical : Nine (adaptation d'une comédie musicale, elle-même adaptée du film italien : Huit et demi) à nouveau produit par Harvey Weinstein et Marc Platt. Ce film, qui lui permet de revisiter un classique de la scène musicale américaine tout en se faisant un nom aux côtés de célébrités dont Marion Cotillard, Penélope Cruz, Judi Dench, Nicole Kidman (habituée de ce genre, elle fut révélée grâce au film musical : Moulin Rouge) et Daniel Day-Lewis est reçu tièdement autant par la critique que le public. Malgré l'énergie que chacune des actrices a apportée au projet.Toutefois ses talents de chorégraphe ainsi que ceux de John DeLuca sont unanimement reconnus, et malgré un mauvais accueil, le long-métrage est salué par l'Académie des Golden Globes et des Oscars.

Son travail remarqué attire bientôt l'attention des studios Disney , qui avaient déjà travaillé avec lui dans le passé. Ils lui confient la réalisation du 4e opus de la saga fantastique : Pirates des Caraïbes avec Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence qui sort en 2011. C'est l'occasion de retrouver Penélope Cruz et Judi Dench et de travailler avec Johnny Deep et la jeune Àstrid Bergès-Frisbey. Le film récolte 1,043 milliard au box-office. À la suite de ce succès, les studios lui proposent de tourner le nouveau volet : Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar. Il renonce au projet pour se consacrer à l'adaptation de la comédie musicale de Stephen Sondheim et James Lapine, alors en discussion chez les studios. La distribution originale devait comporter celle que nous connaissons au début mais avec Emma Stone dans le rôle de Cendrillon. Bien que Rob Marshall trouva l'actrice très talentueuse, son timbre de voix ne correspondait pas aux timbres des chansons pour le moins aiguës. C'est ainsi que l'actrice : Anna Kendrick rejoint le projet.

En 2014 il est officiellement annoncé pour réaliser une adaptation de la comédie musicale : Promenons nous dans les bois, il aura donc l'opportunité de tourner aux côtés de Meryl Streep, et Emily Blunt et y retrouve Johnny Deep. Pour ce long-métrage musical : l'équipe de Rob Marshall se compose du producteur : Marc Platt , de James Lapine qui adapte sa propre comédie-musicale, de la costumière : Coleen Atwood et du compositeur : Stephen Sondheim connu pour avoir composé la comédie-musicale : West Side Story adapté à deux reprises par Robert Wise et Jerome Robbins et par Steven Spielberg . Le film lui permet de se faire nommer au Golden Globe du Meilleur film musical ou de comédie.

En 2016, il est annoncé pour réaliser la suite de Mary Poppins avec Emily Blunt prévue dans ce rôle. Alors que dans un premier temps, l'actrice oscarisée : Anne Hathaway qui avait déjà tenu le rôle de la nounou magicienne dans la comédie musicale avait été annoncé, tandis que l'actrice : Michelle Dockery connue pour son rôle de Downton Abbey avait était un temps envisagée. Le film doit être initialement produit par Harvey Weinstein, mais avec l'affaire le concernant, les studios annoncent Marc Platt (connu pour avoir produit La La Land)..De plus, le réalisateur affirme ne plus vouloir tourner avec lui et il doit donc se tourner vers de nouveaux producteurs. Tandis que Coleen Atwood avait était un temps évoqué c'est finalement : Sandy Powell qui avait travaillé sur Cendrillon de Kenneth Branagh qui est annoncé.Cependant Rob Marshall et son équipe connaissent quelques difficultés avec la famille de l'auteur : Pamela L. Travers, toujours réticente à donner une suite au cinéma à Mary Poppins. Les studios Disney annoncent au même moment que celui-ci réalisera également le remake du film d'animation : La Petite Sirène.

En sort sur grand écran son nouveau film musical : Le Retour de Mary Poppins. Ce nouveau film inspiré des romans de Pamela L. Travers lui permet de retrouver les actrices Meryl Streep et Emily Blunt mais aussi de travailler avec les acteurs : Dick Van Dyke qui jouait dans le premier opus, Ben Whishaw qui réalise sa première expérience musicale et Colin Firth qui est un habitué. En effet celui-ci a déjà chanté pour les besoins des films Mamma Mia! et Mamma Mia! Here We Go Again, Le Retour de Mary Poppins lui donne à nouveau cette possibilité ainsi que celle de retrouver : Meryl Streep.

À cette occasion, il a la chance de collaborer avec Richard M. Sherman, qui avait composé avec son frère les chansons du premier opus, et qui là collabore avec Rob comme consultant du film. Le réalisateur propose à Julie Andrews, qui avait créé le rôle de Mary Poppins au cinéma en 1964, de se joindre au casting de ce second volet. Cependant celle-ci décline son invitation voulant laisser la vedette à son héritière Emily Blunt. Et retrouve à cette occasion : Angela Lansbury qu'il a déjà dirigée quelques années au par avant dans un téléfilm musical de Noël.

Son film est ensuite nommé dans 4 catégories différentes aux Golden Globes 2019 . Il lui permet de se faire nommer une seconde fois au Golden Globe du Meilleur film musical ou de comédie aux côtés de John de Luca et Marc Platt mais ne remporte pas la récompense. Avec le succès du film aux États-Unis et en Europe, les studios Disney songent à un troisième opus avec toujours Rob derrière la caméra. Ce que dément tout de suite : Alan F. Horn alors président des studios Disney, qui néanmoins salut le talent du réalisateur, en particulier sur ce film,.

Le film est encensé par la presse internationale et reçoit des critiques très élogieuses aux États-Unis. Cependant en Europe, les critiques sont au début très bonnes mais deviennent de plus en plus mitigées. En France, Le Parisien estime que « Rob Marshall signe ici son film le plus personnel » mais les critiques sont négatives dans l'ensemble. Quoi qu'il en soit le film reste tout de même une réussite, rien qu'en France il réussit à comptabiliser 1,4 million d'entrées.

Depuis 2019 : Tournant cinématographique avec La Petite Sirène

Annonce et polémique autour du remake de La Petite Sirène

Alors que le projet de faire une nouvelle adaptation du film d'animation issu du conte de Hans Christian Andersen (auteur danois), semble mort depuis un certain temps, en , Rob Marshall confirme qu'il réalisera bien le remake du film d'animation La Petite Sirène et annonce même que le scénario est en cours d'écriture. Par la même occasion, il retrouvera l'acteur-compositeur Lin-Manuel Miranda, qui officiera comme producteur au film aux côtés de Rob, John DeLuca et Marc Platt. Mais également comme co-compositeur aux côtés de Alan Menken, qui avait composé les chansons du film original en partenariat avec le regretté Howard Ashman. Tous deux crééront de nouveaux titres comme ce le fut pour les reprises de La Belle et la Bête, Aladdin ou encore : Le Roi Lion. Ce film signe sa 6e collaboration avec Walt Disney Pictures.

En juillet de la même année, après une longue attente, Rob Marshall annonce qu'il dirigera l'actrice Halle Bailey dans le live-action : La Petite Sirène. L'annonce de l'interprète d'Ariel suscite un vif débat chez les fans les plus fidèles du film d'animation devenu culte. Devant les interrogations de nombreux fans, Rob défend son choix dans un communiqué : « Après une recherche intensive, c'est devenu parfaitement clair qu'Halle possède cette rare combinaison d'énergie, de cœur, de jeunesse, d'innocence et de profondeur - sans compter une voix extraordinaire - qui sont les qualités nécessaires pour jouer ce rôle iconique. » La jeune actrice sera épaulée par les acteurs Jacob Tremblay (révélé par le film Ma Vie avec John F Donovan de Xavier Dolan) et qui incarnera Polochon, l'ami fidèle d'Ariel, et Awkwafina (vu dans le film d'espionnage Ocean's 8) qui prêtera ses traits au personnage d'Eurêka. Au même moment, Terry Crews fait part de son envie de tenir le rôle du roi Triton, le père d'Ariel défavorable aux relations entre le peuple de la mer et le monde humain, depuis que ces derniers ont tué son épouse.

Après de longues rumeurs qui annonçaient d'abord Lady Gaga,Meryl Streep, Queen Latifah, qui avait déjà tenu le rôle dans la version musicale produite à Brodadway, puis la chanteuse Lizzo c'est finalement l'actrice nommée aux Oscars Melissa McCarthy qui est annoncé dans le rôle d'Ursula, bien que rien ne soit confirmé. Le jour suivant la nomination d'Halle Bailey, la production révèle que Rob Marshall retrouvera le scénariste : David Magee qui est connu pour avoir écrit ici les scripts remarqués des films Neverland (2004), et Le Retour de Mary Poppins (2018) qui était déjà réalisé par celui-ci. De plus, celui-ci a confié au site ComicBook.com que les auteurs Alan Menken et Lin-Manuel Miranda avaient écrit de nouveaux titres pour ce remake. Vers la fin du mois de juillet, le nom de Gordon Ramsay est évoqué pour reprendre le personnage du chef cuisinier : Louis.

Quelque temps plus tard, l'acteur anglais Harry Styles, qui n'est autre que l'ancien leader du groupe One Direction et également connu pour avoir tenu un rôle dans le blockbuster Dunkerque de Christopher Nolan annonce son envie de collaborer avec le réalisateur mais surtout tenir le rôle du Prince Eric. Alors que, dans le même temps, la presse annonce que Javier Bardem serait en pourparlers avec les studios Disney pour collaborer avec le réalisateur. Vers la fin du même mois, Harry Styles annonce avoir refusé la proposition de Rob Marshall et des studios Disney pour incarner le prince Eric. Après le départ de Harry, de nouvelles rumeurs concernant le futur interprète du prince Eric circulent et le nom revenant le plus est celui de Christian Navarro connu surtout pour son rôle dans la série dramatique 13 Reasons Why, inspirée du best-seller de Jay Asher. En effet l'acteur latino-américain à un interpeller les studios Disney sur Twitter et fait par de son envie de reprendre le rôle laissé à l'abandon par Harry Style.

Alors que les studios Disney confirment bien que l'acteur : Javier Barden pourrait rejoindre l'équipe du remake de La Petite Sirène, ce dernier confie lors d'une interview dans le cadre d'une conférence à l'ONU sur l'environnement, avoir suggéré à Rob Marshall et son équipe d’intégrer un message sur l'environnement et le développement durable dans cette nouvelle adaptation en live-action. Rob s'était montré enthousiaste à cette idée mais a prévenu l'acteur qu'il serait compliqué de rallier les studios à leur cause.

Vers la fin du mois de septembre, de nombreux prétendants pour le rôle du prince Eric, pour le remake de La Petite Sirène, sont évoqués. Parmi eux, les acteurs méconnus : Jonah Hauer-King, connu pour quelques petits rôles à la télévision anglaise, notamment dans des fictions historiques produites par la BBC et Cameron Cuffe qui avait tenu un petit rôle aux côtés de Meryl Streep et Hugh Grant dans le drame Florence Foster Jenkins.Ou encore : l'acteur franco-américain Timothée Chalamet, nommé aux Oscars, qui se trouve être la nouvelle coqueluche d’Hollywood. Cependant, si les trois acteurs cités précédemment ne sont pas choisis, le choix se porterait d'après les médias sur le comédien Jordan Fisher. En effet, ce dernier est déjà un habitué des productions Disney, puisqu'il a débuté dans la série pour adolescent Liv et Maddie, produite par Disney Channel.

Polémique autour de Mary Poppins 3 et participation au documentaire LA LA LA

Le , pour la première fois depuis sa sortie, Le Retour de Mary Poppins est diffusé à la télévision française et américaine par la chaine Canal +. Dans sa critique, une journaliste de la chaîne fait remarquer que la « mise en scène est somptueuse » et qu'« Emily Blunt qui, avec un certain panache, relève le défi de succéder à la cultissime Julie Andrews. » Confirmant le succès en demi-teinte engendré par le long-métrage musical et fantastique, quelques mois plus tôt.

Vers fin , Rob est la cible d'une nouvelle polémique, concernant cette fois son film : Le Retour de Mary Poppins. En effet, depuis la sortie du second opus des aventures de la gouvernante créée par PL Travers, des internautes s'indignent sur la suite que les studios Disney ont fait. Les internautes reprochaient à Emily Blunt d'avoir remplacé l'actrice Julie Andrews. Au cours d'une conférence, cette dernière décide de mettre fin à cette polémique en défendant le film de son ami : « J’ai adoré. Écoutez, le film a été fait il y a cinquante, soixante ans. Je pense qu’il est temps d’accepter l’existence d’un deuxième opus. Sans compter qu’il n’y a pas grand-chose de semblable au premier. Ce n’est pas comme s’ils avaient réécrit l’histoire. Il y avait encore plein de livres de P.L. Travers à exploiter, alors ils ont fait une autre adaptation. » Puis ajouter qu'elle aimerait beaucoup qu'il y ait un troisième volet avec Emily Blunt,. Tandis que Léonard Maltin,qui avait déjà écrit une critique sur le premier volet à sa sortie, trouve le film très réussi et trouve qu'Emily Blunt correspond parfaitement au rôle et que « cette suite semble légitime même si elle est innatendue ».

En , on apprend que la bande originale du film : Le Retour de Mary Poppins est nommé aux prochains Grammy Awards 2020 dans la catégorie : Meilleure Bande Originale. Dans le même temps, Rob Marshall participe au documentaire franco-américain La La La du réalisateur français Éric Bitoun qui revient sur l'apogée du genre de la comédie-musicale au cinéma et au début de ce renouveau au début des années 2010 avec notamment la sortie du film : La La Land.

Concrétisation du remake de La Petite Sirène

En , Harry Styles révèle les vraies raisons qui lui ont fait renoncer au rôle du Prince Eric dans l'adaptation en live-action de La Petite Sirène. Dans un second temps, on apprend que l'acteur : Daveed Diggs serait en négociation avec le réalisateur.Vers la fin du même mois : l'acteur méconnu : Jonah Hauer-King est confirmé dans le rôle du Prince Eric succédant ainsi à Harry Style,. On apprend ensuite que Jane Goldman sera co-scénariste aux cotés de David Magee sur le script du remake en live-action.

Vers la fin de l'année le biopic sur Judy Garland intitulé simplement Judy fait un tabac au Etats-Unis. Le film est porté par l'actrice Renée Zellweger qui avait tourné avec Rob Marshall et l'avait révélée au public. Alors que le choix de Rupert Goold lui est reproché et crée la polémique, ce dernier affirme avoir choisi Renée Zellweger, pour son interprétation de Chicago et ajoute être un grand admirateur de son travail.

En , Daveed Diggs confirme qu'il reprendra bien le rôle du crabe Sébastien dans le remake de Rob Marshall. Il annonce par la même occasion que de nouveaux changements ont été apportés au personnage d'Ariel désormais confié à Halle Bailey, succédant à Jodi Benson qui a prêté sa voix au personnage dans les films d'animation La Petite Sirène (1989) et La Petite Sirène 2. Retour à l'océan (2000) et qui soutient le projet. Un moi plus tard, le compositeur et producteur Lin-Manuel Miranda annonce avoir composé quatre nouveaux titres pour le remake et annonce que le tournage devrait débuter en avril et se prolonger sur tout l'été.

En février 2020 après de longs mois de rumeurs : Melissa McCarthy et le réalisateur officialise leur collaboration sur La Petite Sirène. L'actrice ajoutant que Rob et elle s'entendent très bien et ont développé à l'occasion une relation très complice. Alors que le film devait rentrer en tournage, le mois suivant, la The Walt Disney Company et la production annonce que celui-ci a été annulé en raison de l'épidémie de Coronavirus. C'est alors le second remake de la compagnie a connaître un sort similaire à Mulan de Niki Caro dont la sortie était prévu le même mois.

Vie privée

Rob Marshall est homosexuel et est également l'époux du producteur et chorégraphe John DeLuca avec qui il a réalisé sept longs-métrages. Il compte parmi ses proches amis, l'actrice Julie Andrews,, le producteur Marc Platt qui a produit plusieurs de ses films et l'actrice Emily Blunt ainsi que son époux John Krasinski. Il a confié lors de la promotion du Retour de Mary Poppins, qu'il avait découvert les charmes du cinéma à l'âge de cinq ans en regardant Mary Poppins qui est devenu son film préféré. C'est également un grand ami de l'actrice Meryl Streep qu'il a dirigée à deux reprises et qu'il a rencontré lors de la préparation d'Into the Woods. Rob et John n'ont pas d'enfants. Lors de la promotion d'Into the woods, Rob Marshall explique qu'il était un grand fan de comédies-musicales quand il était enfant. Autre que Mary Poppins, il admirait tout particulièrement les films My Fair Lady ou La Mélodie du Bonheur.

Filmographie

Acteur ou Réalisateur

Années 2000/2010

  • 1999 : Annie - également producteur
  • 2001 : Kennedy Center Honors - également producteur
  • 2002 : Chicago (Chicago : The Musical) - également producteur et chorégraphe
  • 2005 : Mémoires d'une geisha (Memoirs of a Geisha) - également producteur
  • 2008 : Roman Polanski: Wanted and Desired -seulement intervenant
  • 2009 : Nine(Nine :The Musical) - également producteur
  • 2011 : Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence (Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides)
  • 2014 : Promenons nous dans les bois (Into the woods) - également producteur et chorégraphe
  • 2018 : Le Retour de Mary Poppins (Mary Poppins Returns) - également producteur et chorégraphe

Années 2020

  • 2020 : La la la de Éric Bitoun - seulement intervenant et acteur
  • 2021 : La Petite Sirène (The Little Mermaid) - également producteur et chorégraphe
  • ? : Mary Poppins 3

Chorégraphe

  • 1995 : Victor Victoria de Blake Edwards
  • 1997 : La Légende de Cendrillon de Robert Iscove
  • 1997 : Mrs. Santa Claus de Terry Hughes
  • 2003 : The 100 Greatest Musicals - également acteur

Comédies musicales

Comme acteur et danseur

  • 1979 : A Chorus Line mis en scène par Michael Bennett
  • 1982 : Zorba
  • 1984 : Cats de Andrew Lloyd Webber et T. S. Eliot mi en scène par Trevor Nunn : Munkustrap

Comme chorégraphe

  • 1993 : Le Baiser de la femme-araignée - chorégraphe
  • 1994 : Damn Yankees - chorégraphe
  • 1994 : She Loves Me - chorégraphe
  • 1998 : Cabaret - chorégraphe et metteur en scène
  • 2000 : Victor Victoria - chorégraphe

Récompenses

2002 : National Board of Review du meilleur réalisateur pour Chicago

Nominations

Cinéma

  • 2003 : Oscar du Meilleur réalisateur pour Chicago
  • 2003 : Bafta du Meilleur réalisateur pour Chicago
  • 2003 : Golden Globes du Meilleur réalisateur pour Chicago
  • 2003 : Online Film Critics Society Awards du Meilleur réalisateur pour Chicago
  • 2003 : Phoenix Film Critics Society du Meilleur réalisateur pour Chicago
  • 2015 : Golden Globe du Meilleur film musical ou de comédie pour Promenons nous dans les bois
  • 2018 : Golden Globe du Meilleur film musical ou de comédie pour Le Retour de Mary Poppins

Comédie musicale

  • 1993 : Tony Award de la meilleure chorégraphie pour Le Baiser de la femme-araignée
  • 1994 : Tony Award de la meilleure chorégraphie pour Damn Yankees
  • 1994 : Tony Award de la meilleure chorégraphie pour She Loves Me
  • 1998 : Tony Award de la meilleure chorégraphie pour Cabaret
  • 1998 : Tony Award de la meilleure mise en scène pour une comédie musicale pour Cabaret (partager avec Sam Mendes)

Télévision

  • 1996 : Primetime Emmy Award de la meilleure chorégraphie pour Mrs. Santa Claus

Références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail des comédies musicales
  • Portail sur Disney

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Rob Marshall de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

FilmComédieAventure

DVD

Afficher "Le Retour de Mary Poppins"Afficher "Pirates des Caraïbes, la fontaine de jouvence"